sobre
étymologie
Du latin sobrius, composé de se- et de ebrius qui a donné ébriété.

adjectif

SingulierPluriel
sobresobres

sobre \sɔbʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est tempérant dans le boire et dans le manger.
    • Quant aux Russes, généralement sobres, l’infusion de thé leur suffit, paraît-il, non sans une certaine addition de « vodka », qui est l’eau-de-vie moscovite par excellence. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. I, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Mais à lui-même aussi, cette mort serrait le cœur qui, d'un coup, anéantissait un homme en pleine vigueur, dans la fleur de l'âge, sans l'avertir par les prodromes les plus légers, un homme sobre comme il l'était, et cela à quelque temps de la retraite. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (En particulier) Qui ne consomme pas de psychotrope, en particulier l’alcool.
    • Devenir sobre est la meilleure décision que j’aie jamais prise, mais les autres aléas de la vie ne m’épargnent pas pour autant. (Huffpost ↗, 27 mai 2015)
  3. (En particulier) Qui est peu exigeant pour sa nourriture, en parlant des animaux.
    • L’âne, le chameau sont sobres.
  4. Où l’on ne fait pas d’excès de table.
    • Une vie, un régime sobre.
  5. (Figuré) Se dit de celui qui use de certaines choses avec discrétion, retenue, modération.
    • Cet homme est sobre en paroles.
    • Il est fort sobre de louanges.
    • En fait d’ornements, un écrivain, un peintre, un architecte doit être sobre.
    • Elle parlait en phrases sobres
      De la révolution d’octobre.
      (Gilbert Bécaud, Nathalie, 1964)
    1. Se dit des choses dans un sens analogue.
      • Le style de cet écrivain est sobre.
synonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.029
Dictionnaire Français