sonde
étymologie
Probablement [1] dérivé de l'Vieil anglais (environ 450-1100) sund par l'intermédiaire de ses dérivés comme sundzyrd, sundline, sundráp, « perche, ligne, corde utilisées pour sonder la profondeur de la mer » avec report du sens de « instrument à sonder » sur le premier élément.

nom

SingulierPluriel
sondesondes

sonde \sɔ̃d\ féminin

  1. Instrument qui sert à sonder. — Il se dit particulièrement d’un plomb attaché à une corde et dont on use pour connaître la profondeur de la mer, d’une rivière, la nature du fond, etc.
    • Dans la matinée on jeta la sonde, mais sans résultats : rassuré sur le voisinage toujours dangereux de la terre, le capitaine poursuivit sa route sans crainte. (Ferdinand Denis, « Voyage de D. Giovanni Mastai dans l'Amérique du Sud (1823-1824) », dans Le Tour du monde : nouveau journal des voyages, publié sous la direction de M. Édouard Charton et illustré par nos plus célèbres artistes, Librairie Hachette, 1er semestre 1860, p. 233)
    • A l'aide de la sonde géologique, Arctowski mesure l'épaisseur de la glace en divers points du floe; à cent mètres environ du navire, près d'un hummock, il trouve plus de huit mètres. (Adrien de Gerlache de Gomery, Voyage de la Belgica, Paris : Hachette , 1902, p.250)
  2. (Figuré) Donner un coup de sonde, chercher à connaître les dispositions de quelqu’un.
    • Camille devait pressentir quelque chose, ou alors ce n’était qu’un coup de sonde, car il était madré comme un paysan qu’il était. (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. IV, Gallimard, 1937)
  3. Sorte de tarière qu’on enfonce dans la terre pour reconnaître les différentes couches du terrain, pour forer un puits, etc.
  4. Tige creuse qu’on enfonce dans un jambon, dans un melon, dans un fromage, etc., pour en retirer une petite partie et s’assurer de sa qualité.
  5. Tige de fer dont se servaient les douaniers, les employés d’octroi pour explorer les voitures, les paniers, etc.
    • Et son regard aigu se replongea dans la foule, à la recherche du lauréat, comme la sonde du gablou impassible se plonge dans les bottes de paille à la recherche de la contrebande. (Joseph Désiré Joulin, Les causeries du docteur, Paris, Didier & Cie, 1868, 2e éd., p.282)
  6. (Médecine) Tige que l’on introduit dans la cavité de certains organes, dans une plaie, etc.
  7. Véhicule aérospatial envoyé dans l'espace pour une mission d'exploration.
    • Sonde spatiale.
  8. (fontainerie) Sonde à tire-bourre, plusieurs baguettes de fer unies par deux anneaux qui entrent l'un dans l'autre; au bout de cette sonde est un tire-bourre qui sert à arracher tout ce qui se rencontre dans les tuyaux de conduite et qui les obstrue.
  9. (cartographie) (Carte marine) Altitude au-dessus ou au-dessous d’une surface de référence, d’un point de la surface terrestre constamment ou périodiquement immergé.
  10. (cartographie) (Carte marine) Nombre figurant sur la carte indiquant la valeur de la sonde, positive ou négative, d’un point ou d’une courbe de niveau.
synonymes traductions
forme fléchie

sonde \sɔ̃d\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de sonder.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de sonder.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de sonder.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de sonder.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de sonder.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.018
Dictionnaire Français