soudure
étymologie
Dérivé de souder avec le suffixe -ure.

nom

SingulierPluriel
souduresoudures

soudure \su.dyʁ\ féminin

  1. Action de souder ; le résultat de ce travail.
    • Le polypropylène est difficilement collable. La technique adoptée est la soudure au miroir ou par rotation. (Marc Carrega & ‎Vincent Verney, Matières plastiques, Dunod, 2012, 3e éd., p. 117)
    • Le principe est basé sur une ondulation longitudinale d'un feuillard inox en 304 L, un spiralage du feuillard ondulé sur un mandrin donnant le diamètre intérieur souhaité, une soudure en continu du feuillard et un contrôle de la soudure. (H. Dridi, Conduites flexibles cryogéniques, dans Nouvelles technologies pour l'exploration et l'exploitation des ressources de pétrole et de gaz, Editions TECHNIP, 1986, , vol.2, p. 1311)
  2. Endroit par où les deux pièces de métal sont soudées.
    • Le principe est basé sur une ondulation longitudinale d'un feuillard inox en 304 L, un spiralage du feuillard ondulé sur un mandrin donnant le diamètre intérieur souhaité, une soudure en continu du feuillard et un contrôle de la soudure. (H. Dridi, Conduites flexibles cryogéniques, dans Nouvelles technologies pour l'exploration et l'exploitation des ressources de pétrole et de gaz, Editions TECHNIP, 1986, , vol.2, p. 1311)
    • Le tuyau est crevé à la soudure.
  3. (Par extension) Composition métallique fusible, qui sert à souder, à unir ensemble des pièces de métal.
  4. (linguistique) suppression#fr|Suppression du trait d’union.
    • Le Rapport, dans sa grande indulgence, étend aussi la soudure à divers composés à premier élément verbal et second élément nominal ou autre, tels que « (d’)arrachepied », « couvrepied », « croquemadame », « croquemonsieur », « croquemort », « fourretout », « passepartout », « porteclé », « portefeuille », « portemonnaie », « tapecul », « tirebouchon », « tournedos », etc. (Claude Hagège, Dictionnaire amoureux des Langues, Plon/Odile Jacob, 2009, page 528, ISBN 978-2-259-20409-5)
  5. (Figuré) Chevauchement de deux périodes d'approvisionnement d'un produit.
  6. Période entre deux récoltes, pendant laquelle la production agricole est nulle, en particulier à cause de la sécheresse.
    • […] leur ration alimentaire quotidienne a tendance à diminuer du fait des difficultés de la soudure. (Sophie Bessis, Comité français pour l'UNICEF, Institut Panos, Les enfants du Sahel, 1992)
    • La durée de la période de soudure est toujours de plusieurs mois et peut atteindre six mois et plus dans les années de sécheresse. (Cahiers O.R.S.T.O.M. – Série Sciences humaines: Volume 12, 1985)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français