sportule
étymologie
(1564) Du latin sportula.

nom

SingulierPluriel
sportulesportules

sportule \spɔʁ.tyl\ féminin

  1. (Antiquité romaine) Sorte de dons en nature que les patriciens faisaient distribuer à leurs clients.
    • Le mot apparaît sous l’Empire, mais la chose est ancienne, et même on peut dire que c’est surtout sous la République, au temps du suffrage populaire, que l’usage de la sportule a dû être répandu ou tout au moins le plus utilement pratiqué. (Gustave Bloch, La République romaine, Flammarion, 1913)
  2. (Par extension) (Littéraire) Aumône en nature.
    • Vérité plus frappante encore en Allemagne que dans le reste du monde : six millions de chômeurs, tant bien que mal assurés contre la crevaison de faim, et autant de sans-travail et sans allocation, réduits, avec leurs familles, à la sportule de la charité publique ! (Victor Margueritte, Debout les vivants !, 1932)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.066
Dictionnaire Français