studio
étymologie
De l’anglais studio, lui-même de l’italien studio.

nom

SingulierPluriel
studiostudios

studio \sty.djo\ masculin

  1. Atelier.
  2. Entreprise de production cinématographique.
    • Pas mal de douteux, et aussi des faux artistes de cinoches, de ces branleurs de studio qui draguent autour des régies dans l'espoir de décrocher une petite frime : un joueur de jukebox dans un bistrot, un passant, n'importe quoi. Ça marne dans la panouille. (Frédéric Dard, San-Antonio : Dis bonjour à la dame, éd. Fleuve Noir, 1975)
    • En 1931, il entre au studio d’Ub Iwerks et y devient bientôt gouacheur, puis encreur et, enfin, intervalliste, chargé de la composition des phases intermédiaires du mouvement dans le dessin animé. (Article Jones Chuck (1912-2002), du Dictionnaire du Cinéma américain, Encyclopaedia Universalis, 2015)
    • Né à Tōkyō en 1941, il débute sa carrière comme intervalliste dans les célèbres studios d’animation Tôei, d’où sortent les plus grands mangas japonais. (Petit Futé, Japon 2013-2014, p. 68)
  3. Lieu équipé d’instruments destinés à réaliser l’enregistrement, le mixage et le mastering de la musique ou du son.
  4. (audiovisuel) Plateau.
  5. Appartement ne comportant qu’une pièce principale.
    • Crispée de jalousie, elle observait le manège de Régine qui, à la fin de la soirée, jouant les étonnées, prétexta que le dernier train pour le Vésinet était depuis longtemps parti pour me prier de l'héberger dans mon studio. (Bernard Demory, Au temps des cataplasmes: document — 1944-1968, la France d'avant la télé, Ginkgo Éditeur, 2003, p. 275)
synonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français