sublimer
étymologie
Du latin sublimare.

verbe

sublimer \sy.bli.me\ transitif conjugaison

  1. Rendre sublime, plus attrayant ou plus beau.
    • Désir de vraie vie veut dire ce qu'il est impossible de sublimer sans tromper. (Dionys Mascolo, Le communisme. Révolution et communication ou la dialectique des valeurs et des besoin, 1953)
    • Pour beaucoup, Claude Monet (1840-1926) fait partie de ces peintres qui ont su magnifier la nature, sublimer les paysages. (Stéphane Gobbo, « Monet, la nature et le bâti », Le Temps, 12 mai 2018.)
  2. (physique) Faire passer directement un corps de l’état solide à l’état gazeux.
    • Une seconde méthode consiste à sublimer la glace. On passe directement de la phase solide à la phase gazeuse. (Claude Magnan, Traité de microscopie électronique, 1961)
    • En réussissant à passer la croûte extérieure, les rayons du Soleil réussissent parfois à sublimer la glace interne, émettant dans l’espace les grandes queues de gaz et de poussières qui sont si caractéristiques des comètes. (Cyrille Vanlerberghe, « Mission kamikaze accomplie sur la comète Tempel », Le Figaro, 5 juillet 2005.)
  3. (Argot polytechnicien) (Désuet) Travailler pendant la nuit.
    • Afin de tromper la surveillance (...) [le Polytechnicien] qui sublime (...) étendu sous cet abri [la couverture de son lit], rumine (..) [les] mathématiques transcendantes (Larchey, Excentr. lang., 1865, page 302)
synonymes
Sens 1, rendre sublime

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.049
Dictionnaire Français