sucrerie
étymologie
 Composé de sucre et de -erie.

nom

SingulierPluriel
sucreriesucreries

sucrerie \sy.kʁə.ʁi\ féminin

  1. (usines) Fabrique de sucre.
    • Les cheminées des sucreries d’Hawamdieh se profilaient au delà, moins laides dans la pénombre que lorsqu’elles troublaient la paix ensoleillée du grand jour. (Out-el-Kouloub, « Zaheira », dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • Les quotas betteraviers ne sont pas attachés aux terres par le règlement communautaire qui les régit. Ils peuvent l'être par les accords interprofessionnels passés entre les sucreries et les planteurs. (Denis Barthélemy & ‎Jacques David, « Introduction », dans L'agriculture européenne et les droits à produire, sous la direction de Denis Barthélemy & ‎Jacques David, Paris : INRA, 1999, page 20)
    • Dans la nuit du 9 au 10 avril, à Escaudœuvres, près de Cambrai dans le Nord, la digue d’un bassin de décantation de la sucrerie Tereos a cédé.(Simon Henry, Dans le Nord, un accident industriel a tué toute vie dans le fleuve l’Escaut ↗, Reporterre, 12 mai 2020)
  2. (Canada) Cabane à sucre, érablière.
  3. (Au singulier) L’industrie du sucre.
    • Malgré la diminution du nombre d’usines à sucre betteravières qui passe de 384 à 325 et du nombre de départements sucriers métropolitains, de 34 à 22, les progrès de la sucrerie française sont rapides.(Sudel Fuma, Une colonie île à sucre : l'économie de La Réunion au XIXe siècle, 1er janvier 1989)
  4. (surtout au pluriel) Friandises où il entre du sucre.
    • Il y eut un arrêt, pendant que la nappe achevait de se charger de fruits et de sucreries. (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Un jour dans Fez, le Capitaine de Latte s'arrête à l'éventaire d'un marchand de sucreries arabes. (Michel Droit, De Lattre, maréchal de France, Pierre Horay, éditions de Flore, 1952, p.21)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français