supérieure
étymologie
Du latin superior.
forme fléchie

SingulierPluriel
Masculinsupérieur
\sy.pe.ʁjœʁ\
supérieurs
\sy.pe.ʁjœʁ\
Fémininsupérieure
\sy.pe.ʁjœʁ\
supérieures
\sy.pe.ʁjœʁ\

supérieure \sy.pe.ʁjœʁ\

  1. Féminin singulier de supérieur.
    • Vaste de 9000 Ha de terrains domaniaux situés entre 900 et 2800 m d’altitude, la réserve du Mont-Vallier abrite une population d’isards, de densité moyenne supérieure à 18 têtes pour 100 ha.. (M. Geraud & D. Nebel, Reprise d’isards par filets verticaux en réserve domaniale de chasse du Mont-Vallier (Ariège) : Bilan 1983-1989, dans Techniques de capture et de marquage des ongulés sauvages : Actes du Symposium, Meze (Hérault), 20-21 et 22 mars 1990, coordonné par Dominique Dubray, Office National de la Chasse & CNERA Faune de montagne de Montpellier, 1993, page 307)

nom

SingulierPluriel
supérieuresupérieures

supérieure \sy.pe.ʁjœʁ\ féminin (pour un homme on dit : supérieur)

  1. Celle qui est situé au-dessus.
  2. Celle qui a autorité sur un autre, qui a le droit de commander à un autre.
  3. (christianisme) Celle qui dirige, qui gouverne un monastère.
    • La supérieure des béguines, […], ne put suivre ses compagnes : le lendemain, on la trouvait dans la cave du béguinage, asphyxiée, les bras en croix. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.205)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français