superposer
étymologie
De poser, avec le préfixe super-.

verbe

superposer \sy.pɛʁ.po.ze\ transitif conjugaison

  1. Poser une ligne, une surface, un corps sur un autre.
    • Les yeux étant latéraux, les deux champs visuels ne se superposent pas, d'où s'ensuit que le crapaud ne devrait guère avoir le sentiment du relief. (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • C'était l'enfer quand je devais débarquer tout seul des frigos américains, et il y en avait beaucoup. Ils faisaient au moins dans les 40 kilos. C'était très dur aussi quand il fallait se mettre à deux pour superposer tout un stock de lave-linge très lourds aussi. (Anonyme, Moi, Anthony, ouvrier d'aujourd'hui, Raconter la Vie (éd. du Seuil), 2014 chap. 3)
  2. (Figuré) Venir par dessus.
    • Notre précédente étude a montré quelle est la situation de la seconde ville de France, où une population allogène se superpose ou, pour mieux dire, se substitue à l'ancienne population indigène, en voie d'effacement. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La partie habitable mesurait deux cent cinquante pieds de long, et comprenait deux rangées de cabines superposées. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 168 de l’éd. de 1921)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français