surboum
étymologie
De boum avec le préfixe sur- lequel vient sans doute en apocope de surprise, surprise-partie voir surpatte.

nom

SingulierPluriel
surboumsurboums

surboum \syʁ.bum\ féminin

  1. Fête entre adolescents ou jeunes adultes.
    • Quand ils ont fait un peu d’auto-stop sur une route étrangère, quand ils ont collectionné quelques flirts, quand ils sont allés à quelques « surboums », les étudiants s'imaginent connaître la vie : ils n'en connaissent jamais qu'une certaine caricature falucharde. (Henri Perruchot, La France et sa jeunesse, Hachette, 1958, p. 88)
    • Mon père et ma mère me laissent aller à des surboums à condition que ce soit chez des gens qu’ils connaissent… (Georges Simenon, La Disparition d’Odile, ch. 1, Le Club français du livre, Paris, 1971)
    • Dans le secret de la chambre, on faisait une orgie du même disque, c’était comme une drogue qui emportait la tête, éclatait le corps, ouvrait devant soi un autre monde de violence et d’amour – se confondant avec la surboum où il tardait tant d’avoir le droit d’aller. (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 65.)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français