surcharger
étymologie
(fin XIIe siècle) De sur- et charger.

verbe

surcharger \syʁ.ʃaʁ.ʒe\ transitif conjugaison (pronominal : se surcharger)

  1. Imposer une charge excessive, un trop grand fardeau.
    • Vous avez surchargé ce cheval, il n’ira pas loin.
    • Ce mur est surchargé.
    • Se surcharger l’estomac : Manger d’une manière excessive.
    • (Figuré) Trouvant enfin une oreille ouverte à tout ce qui depuis longtemps surchargeait son cœur exaspéré d’ennui, il nous exposa longuement toutes les misères du soldat, [...] (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 46, 2012)
    • (Figuré) Être surchargé de travail.
    • (Figuré) Se surcharger d’affaires.
    • (Figuré) Ce pays est surchargé d’impôts.
  2. Faire une surcharge dans l’écriture.
    • Surcharger un mot, une ligne.
  3. (programmation) Définir à nouveau afin d’ajouter une signification.
    • Cette méthode est surchargée dans les classe filles.
    • 15.01.08 surcharger Donner plusieurs significations à une unité lexicale. Exemple : L’unité lexicale « + » peut signifier une addition d’entiers relatifs, une addition de nombres réels, une union d’ensembles, une concaténation, etc. (ISO/IEC 2382-15:1999(E/F), Technologies de l’information — Vocabulaire — Partie 15 : Langages de programmation, ISO, 1999)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français