suspens
étymologie
Du latin suspensus.

adjectif

suspens \sys.pɑ̃\ invariable

  1. (religion) Qu’on a suspendu de ses fonctions, en parlant d’un ecclésiastique suspendu des fonctions de son état.
    • Un prêtre suspens, déclaré suspens.
    • Il est suspens de fait et de droit.
    • Un prêtre suspens a divinis est un homme à qui il est interdit d’exercer son ministère de prêtre, il a interdiction d’agir en tant que prêtre catholique, il a interdiction de prêcher et interdiction de célébrer les sacrements. (Canon. 209)

traductions
  • anglais : pending (pour un objet), in suspense (pour une personne)
  • portugais : suspenso

nom

suspens \sys.pɑ̃\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. (Francisation de l’anglicisme) Suspense.
    • Il y a beaucoup de suspens dans cette affaire.
  2. (audiovisuel) (Littérature) Effet dramatique visant à tenir le lecteur ou le spectateur en haleine, notamment à la fin d’un chapitre, d’un épisode ou d’une séquence.

traductions
  • allemand : Suspense
  • anglais : suspense
  • italien : suspense

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français