sylphide
étymologie
De sylphe, le mot étant féminisé par adjonction du suffixe -ide.

nom

SingulierPluriel
sylphidesylphides

sylphide \sil.fid\ féminin (pour un homme on dit : sylphe)

  1. (Mythologie) Sylphe femelle, génie ailé qui vit dans les airs.
    • Elle avait l’air d’une sylphide, elle montrait sur ses joues le divin coloris du plaisir. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  2. (Par analogie) Femme svelte d'une grande beauté.
  3. (Figuré) Femme idéale ou idéalisée, plus imaginaire que réelle, objet de rêveries amoureuses.
    • Il trouva sa vaporeuse sylphide languissamment couchée sur le divan.
    • J’y ai remarqué une certaine sylphide, qui frétillait dans une robe abricot… (Eugène Labiche, Alfred Delacour et Raymond Deslandes, On dira des bêtises, 1853, scène 7)
    • Après le Pèlerinage National de Lourdes, il poussait d’ordinaire jusqu’à Cauterets où il soignait ses bronches et ne dut jamais, comme Chateaubriand soixante ans plus tôt, poursuivre des sylphides. (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 69.)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français