ténu
étymologie
Du latin tenuis.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinténu
\te.ny\
ténus
\te.ny\
Fémininténue
\te.ny\
ténues
\te.ny\

ténu

  1. Qui est très délié, mince, étroit, de peu de consistance, très fin.
    • Substance ténue.
    • Cet ouvrage est bien ténu.
    • Ces résultats sont ténus.
    • La fabrication des perles fausses remonte à Jacquin (1686), par soufflage de petites boules de verre à parois minces sur un fil de cuivre ténu (Cl. Duval, Verre, 1966, page 93)
    • C'est un ravin au fond duquel coule un ruisseau ténu qui se jette plus loin dans la rivière du Boucan. (J. M. G. Le Clézio, Le Chercheur d'or, Gallimard, 1985)
    • Je remarque des petites fleurs rondes qui émergent de la neige. Boules de velours doré, sur tiges ténues, qui me paraissent bien fragiles, mais qui se tiennent tout de même debout dans la neige, par grand vent et par grand froid. (Nadia Plourde, La gloire de mes élèves, éditions Les 400 coups, Montréal, 2008, page 79)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.108
Dictionnaire Français