taillis sous futaie
étymologie
Il s'agit d'un taillis sous couvert d'une futaie.

locution nominale

taillis sous futaie \ta.ji su fy.tɜ\ masculin

  1. (Biogéographie) (sylviculture) Taillis avec réserves respectant un plan de balivage.
    • La méthode du taillis sous futaie fait participer à la fois des avantages du taillis et d'une partie de ceux de la futaie, c'est-à-dire qu'elle donne lieu à une régénération prompte et facile et à une production de bois de fortes dimensions. Dans ce but on conserve à chaque coupe du taillis un certain nombre d'arbres appelés baliveaux auxquels on laisse parcourir plusieurs révolutions. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 161)
    • […]; le régime du taillis sous futaie pratiqué en vue de la production de l'écorce et du tan — […] — a favorisé le Chêne qui, « rejetant » abondamment de souche, a peu à peu éliminé ses concurrents. (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne ↗, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, [//ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupversions/6cfe60d7-a710-46a8-b32d-4a32b4c31a74 p. 176])



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.013
Dictionnaire Français