tapecul
étymologie
Du verbe taper et de cul en raison des chocs ressentis sur ce type de véhicule, de route ou de balançoire.

nom

SingulierPluriel
tapecultapeculs

tapecul \tap.ky\ masculin (orthographe rectifiée de 1990)

  1. (jeux) Balançoire à bascule faite d’une longue pièce de bois ou de métal dotée d’un siège à chacune de ses extrémités.
  2. (familier) Voiture cahotante, rude, ayant des problèmes de suspension.
    • Nous fîmes la route dans un méchant tapecul.
    • C’est un vrai tapecul cette bagnole !
    • Après que tout se fut ajusté l’un dans l’autre à grand peine, nous nous huchâmes dans le tape-cul qui, trop petit déjà pour nous deux, ne pouvait contenir notre conducteur. (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, 2012, page 127)
  3. (familier) (Par extension) Route mal revêtue et cahotante.
    • Après trois kilomètres de tapecul nous arrivions enfin.
  4. (marine) Petite voile située à l’extrémité arrière d’une embarcation.
  5. Poche située à l’arrière des manteaux portés par les capucins.
  6. Porte suspendue fermant l’arrière d’une benne.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français