tarlouze
étymologie
Ce mot a été formé à partir du québécois tarla, lui-même dérivé du mot tarlais, et qui désigne une personne niaise ; il a ensuite fait référence, de façon impropre et par injure, aux homosexuels ainsi qu’aux hommes jugés « faibles ».

nom

SingulierPluriel
tarlouzetarlouzes

tarlouze \taʁ.luz\ féminin (argot)

  1. (vulgaire) (injur) Personne manquant de force, de courage.
    • Le témoignage de Sam permet de prendre la mesure de la façon dont l’insulte homophobe procède davantage d'une police du genre que d'une police sexuelle :
      – Un vrai mec, c'est pas une tarlouze, quoi. C'est quelqu'un qui sait comment se comporter en situation d'urgence. Il sait prendre des décisions et ne se laisse pas dominer par ses émotions contrairement aux femmes et aux tarlouzes.
      (Mélanie Gourarier, Alpha mâle. Séduire les femmes pour s'apprécier entre hommes, éd. Le Seuil, 2017, chap. 3, §. 7)
    • Il est tatoué jusque dans le cou et aux poignets, et pas les tatouages de tarlouzes que les gamines portent aujourd'hui. (Virginie Despentes, Vernon Subutex, Le Livre de Poche, page 298)
  2. (vulgaire) (injur) Homosexuel.
    • T'es pas un de ceux qu'on appelle une tarlouze ? demanda E. Paul. Luther et moi, on a jamais vu de vraie tarlouze – c'est pour ça qu'on te pose la question. T'es une tarlouze ? Tu suces des bites ? (Larry McMurtry, Et tous mes amis seront des inconnus, traduit de l'anglais (USA) par Laura Derajinski, Éditions Gallmeister, 2016)

traductions
synonymes
  • Voir à homosexuel#Synonymes|homosexuel



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français