temps fort
étymologie
 Composé de temps et de fort.

locution nominale


temps fort \tɑ̃ fɔʁ\ masculin

  1. (musique) Temps de la mesure sur lequel le son est plus accentué, plus marqué.
    • D. Quelle est la nature du premier temps de chaque mesure ?
      R. Le premier temps de chaque mesure est un temps fort.
      (Marie-Gabriel Augustin Savard, Principes de la musique et méthode de transposition, 1856)
  2. (Par extension) (Rhétorique) Syllabe tonique prononcée avec plus d’intensité que les autres.
    • Les vers français, comme ceux de toutes les langues modernes, exigent certains temps forts, ou, ce qui est la même chose, certains accents. (Louis Quicherat, Traité de versification française, 1838)
  3. (Figuré) Moment, évènement important ou intéressant.
    • Temps fort de l’après-midi, la plantation sur l’esplanade des droits de l’Homme à Grigny d’un olivier symbole de paix et de fraternité. (Lazrak Jihen, Journée de la Terre Palestinienne à Grigny ↗, saphirnews.com, 8 avril 2004)
antonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français