tenancier
étymologie
Composé de l’ancien français tenance, « propriété, possession », et du suffixe -ier.

nom

SingulierPluriel
tenanciertenanciers

tenancier \tə.nɑ̃.sje\ masculin (pour une femme on dit : tenancière)

  1. (Droit féodal) Personne qui tenait des terres en tenure, dépendantes d’un fief auquel il était dû des cens ou autres droits.
    • Il fit assigner les tenanciers pour lui passer déclaration.
  2. Personne qui tient une métairie dépendant d’une plus grosse ferme.
  3. (Péjoratif) Personne qui tient, qui gère certains établissements.
    • Je serais désolé que les excellents tenanciers de cette maison perçussent, à travers les paroles que je vais dire, la moindre attitude agressive ou simplement querelleuse; […]. (Alphonse Allais, Le petit loup et le gros canard, dans Deux et deux font cinq, Paris, Paul Ollendorff, 1895,)
    • Cet homme, c'est le grand, l'unique Pelletier, ancien tenancier de maisons closes, ancien organisateur de partouzes, ancien marchand de viande... (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 75-76)
  4. Personne qui dirige un établissement soumis à la règlementation ou à la surveillance des pouvoirs publics.
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français