tendron
Voir aussi: Tendron
étymologie
De l’adjectif tendre, avec le suffixe -on.

nom

SingulierPluriel
tendrontendrons

tendron \tɑ̃.dʁɔ̃\ masculin

  1. Bourgeon, rejeton tendre de quelques arbres, de quelques plantes.
    • Les chèvres broutent les tendrons des arbres et des plantes.
  2. (Figuré) (familier) Très jeune fille.
    • Le prédicateur capucin dans le dessein d’attirer quelque tendron dans la confrérie indique après leur nom l'âge des tertiaires et termine la liste discrètement par « Mme Coqueton, jeune encore ». Or, celle-ci, ancienne belle qui tire sur ses rides son baise-front et relève ostensiblement, avant de s'asseoir, sa robe claire, pour qu'on voie le grand crucifix qui se balance entre ses jambes depuis qu'elle ne les lave plus, a bien soixante-dix ans sonnés. (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 230.)
    • La bouchère, une forte commère, surprit son mari, dans l’arrière-boutique, s’occupant d’un tendron qui n’était pas de veau. Elle fit une scène terrible et il fallut lui arracher le couteau qu’elle voulait plonger entre ses propres côtelettes premières. (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 48)
    • D'ailleurs, qu'est-ce qu'il peut bien devenir maintenant, avec son bateau de luxe et son tendron de premier choix ? (Glen Cook, Le Château noir, 1984)
  3. Cartilage tendre à l’extrémité des os de la poitrine de quelques animaux, et morceau contenant ce cartilage.
    • Manger une fricassée de tendrons de veau.

Tendron
nom propre

Tendron

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département du Cher.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français