tenir lieu
étymologie
Composé de tenir et lieu voir lieutenant.

locution verbale

tenir lieu \tə.niʁ ljø\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de tenir)

  1. Remplacer une personne ou une chose ; la suppléer.
    • Après le plaisir d’être apprécié par les gens intelligents, il n’y en a pas de plus grand que celui de n’être pas compris par les brouillons qui ne savent exprimer qu’en charabia ce qui leur tient lieu de pensée. (Georges Sorel, Lettre à Daniel Halévy, 15 juillet 1907, dans Réflexions sur la violence, 1908)
    • Mon vieil instinct d’individualiste me tient lieu de morale. Assez de blagues, de conventions, de poudre aux yeux. L’homme se dresse, les poings serrés. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 197)
    • Soit pour priapisme, la définition grandeur d’âne.
      La définition
      grandeur d’âne est une synecdoque, elle est une qualité présentée comme définitoire qui tient lieu de représentation pour le tout. (André Dedet, Structure du langage et de l’inconscient, page 250, L’Harmattan, 2003)
    • La ch’kâra, une grande poche carrée en cuir portée en sautoir, ou, à défaut de celle-ci, le capuchon de la jellâba tiennent lieu de bourse, de besace, de cartouchière ou de havresac. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 81)
synonymes
  • faire office (de)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français