tenture
étymologie
(XVIe siècle)  Composé de tendre et de -ure, sous l’influence de tente[1].

nom

SingulierPluriel
tenturetentures

tenture \tɑ̃.tyʁ\ féminin

  1. Ensemble de pièces de tapisserie ordinairement de même dessin, de même facture et représentant une suite de sujets et, ordinairement accrochée, servant à la décoration des pièces d’un appartement ou d’une habitation.
    • … il voyait chaque façade à son tour jeter de la lumière par toutes ses fenêtres ; puis, derrière les tentures chaudement éclairées, se mouvoir des ombres nombreuses dessinant des groupes variés. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
  2. (Par extension) Toute étoffe, cuir, papier peint, etc., qui sert à tapisser une chambre.
    • Une tenture de velours, de damas. - Une tenture de cuir doré. - Du papier de tenture.
  3. (En particulier) Ensemble des voiles d’étoffe noire dont on habille le portail d’une église et l’entrée d’une maison mortuaire à l’occasion d’un service funèbre.

traductions
  • espagnol : tapizado, tapiz

forme fléchie

tenture \tɑ̃.tyʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de tenturer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de tenturer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de tenturer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de tenturer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de tenturer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français