terminaison
étymologie
(vers 1160) Dans le sens de « mort ». (anatomie) (1370) Du latin terminatio voir terminer, -aison.

nom

SingulierPluriel
terminaisonterminaisons

terminaison \tɛʁ.mi.nɛ.zɔ̃\ féminin

  1. Fin d’une chose ; état de ce qui se termine, de ce qui cesse.
    • La terminaison d’une maladie, d’une affaire.
  2. (anatomie) Bout, extrémité.
    • La terminaison d’un nerf.
  3. (grammaire) Désinence d’un mot.
    • Je voyais le jeune apprenti tout occupé d’éviter les terminaisons de phrases peu sonores et les suites de mots formant des sons baroques. (Stendhal, De l’Amour, 1822, 3e préface du 15 mars 1843)
    • Ai ou la fausse triphtongue eai, en un seul son, remplace dans les terminaisons le groupe français eau, auquel correspond le bourguignon et le poitevin â, éa, ià. (E. de Chambure, Glossaire du Morvan, H. Champion / Dejussieu père & fils, Paris / Autun, 1878, page 1)
    • À l’oral, l’espéranto fait penser à l’espagnol ou à l’italien, à cause de son ton mélodique chantant et de ses très nombreuses terminaisons en a et en o. À l’écrit, avec ses accents circonflexes, il fait un peu penser au tchèque ou au serbo-croate. ([http://www.esperanto.qc.ca/fr/questions#Ça%20ressemble%20à%20quoi%20Comment%20ça%20sonne Foire aux questions de www.esperanto.qc.ca])

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français