tibia
étymologie
Emprunté au latin tibia qui signifiait d’abord « flûte » (voir tige), puis « os de la jambe, tibia » en latin impérial.

nom

SingulierPluriel
tibiatibias

tibia \ti.bja\ masculin

  1. Le plus gros des deux os de la jambe, qui se trouve à la partie antérieure.
    • Se casser le tibia.
    • Il mâchait une petite branche de tilleul en guise de dessert, croisait l’un sur l’autre, avec une désinvolture de squelette frivole, ses tibias sans chair, et il lisait, sous son auvent de paille noire poussiéreuse. (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 101.)
    • On connaît ses fringues extravagantes, la veste en lézard et le costume de 2 000 dollars en poulain mort-né, qu'il jeta un jour dans la poubelle d'un aéroport, son chapeau orné d'une superbe tête de mort, tibias croisés. (Jean-Paul Bourre, Sexe, sang et rock'n'roll, Camion noir, 2009, chap.10)
  2. (Par métonymie) Face avant de la partie antérieure de la jambe.
    • Recevoir un coup dans le tibia.
antonymes
Partie antérieure de la jambe :

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.015
Dictionnaire Français