tilleul
étymologie
Du latin populaire tiliolus, diminutif de tilia, « tilleul ».

nom

SingulierPluriel
tilleultilleuls

tilleul \ti.jœl\ masculin

  1. (phyton) Tilia, genre d’arbres de la famille des malvacées dont les fleurs odorantes et les bractées sont utilisées en infusions apaisantes.
    • Une allée de tilleuls.
    • En été, la feuille, sorte de carte d’identité, permet d’identifier l’arbre. Celle du tilleul est simple… Son pourtour finement denté dessine une forme plus ou moins parfaite de cœur à la base et se termine en pointe au sommet. A cause de cette base échancrée, la feuille est dite cordée ou encore cordiforme… de manière alternedistiques. (Tordjman Nathalie, Le tilleul, 96 p., page 21, 1995, Actes Sud, Le nom de l’arbre)
  2. Inflorescence séchée de l’arbre servant à faire les tisanes.
    • Une infusion de tilleul.
  3. Boisson, infusion préparée à partir de ces inflorescences.
    • Mets-en dix. Dans son tilleul. Dix cachets de gardénal. Mais tu n’oseras pas. (Jean Genet, Les Bonnes, 1947. Édition Folio, 2010, p. 64)
  4. (menuiserie) Bois issu de l’arbre du même nom, très apprécié pour son homogénéité et son travail facile.
    • Dans l’art sacré orthodoxe, le tilleul est le seul bois autorisé pour les icônes.

traductions
  • allemand : Linde féminin, Lindenbaum masculin
  • anglais : lime tree (Royaume-Uni) ou linden tree (US)
  • espagnol : tilo, cirimo
  • italien : tiglio
  • portugais : tília
  • russe : липа

adjectif

tilleul \ti.jœl\ invariable

  1. D’une couleur jaune vert clair pâle. #A5D152



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français