tonalité
étymologie
Dérivé de ton avec le suffixe -al et du suffixe -ité. Le terme a été créé par Alexandre-Étienne Choron en 1810.

nom

SingulierPluriel
tonalitétonalités

tonalité \tɔ.na.li.te\ féminin

  1. (musique) Caractère d’un ton, d’un morceau écrit dans un ton déterminé.
    • Ce dernier peut ainsi obtenir à volonté, suivant la nature du radio-concert ou de la reproduction phonographique, une audition de tonalité générale plus grave ou plus aiguë. Des systèmes réglables de variation de tonalité sont montés, comme on le sait, sur la plupart des radio-récepteurs actuels. (La Nature: Revue des sciences et de leurs applications aux arts et à l'industrie, 1933, n° 61, page 117)
    • La note sensible et l’accord parfait déterminent la tonalité.
  2. (Par analogie) Nuance de couleur.
  3. (Figuré) Nuance.
    • Il n'en demeure pas moins que la substitution des archives judiciaires aux archives notariales amène un changement de tonalité dans l'éclairage : à une vision « lisse » se substitue une vision « rugueuse » des relations sociales. (Julie Claustre, Dans les geôles du roi: l'emprisonnement pour dette à Paris à la fin du Moyen Âge, Paris : Publications de la Sorbonne, 2007, page 79)
  4. (Télécommunications) Signal sonore qu’un central téléphonique émet à l’attention de l’utilisateur du téléphone pour fournir au correspondant une information.
    • tonalité d’invitation à numéroter
    • tonalité d’occupation
    • tonalité d’erreur
  5. (cartographie) Caractère d’une couleur associé à la couleur qui produit sur l’œil une sensation lumineuse de niveau élevé.
synonymes
  • ton (cartographie) (1)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français