torchère
étymologie
 Composé de torche, -er et -ère.

nom

SingulierPluriel
torchèretorchères

torchère \tɔʁ.ʃɛʁ\ féminin

  1. Sorte de flambeau grossier, placé à l’extrémité d’un long manche et dans lequel on met des matières combustibles destinées à donner de la lumière.
    • Je ne compte plus la « tétrachiée » de sites internet spécialisés en la matière, d'articles ou de livres que j'avais assidûment parcourus puis utilisés comme torchère pour allumer mon barbecue. (Iskender Bilir, L'Écho du plafond, Mon Petit Éditeur, 2014, 2015, page 7)
  2. Certains candélabres qui portent des flambeaux, des girandoles, des bougies, et qui servent à éclairer une salle.
    • Torchère de bronze.
    • Il y a de belles torchères dans cette salle.
    • Deux candélabres, appareillés au groupe du milieu, faits chacun d’un satyre courant, emportant sur l’un de ses bras une femme pâmée, et tenant de l’autre une torchère à dix branches. (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Aucun meuble, si ce n'est, fichée dans la muraille, une grosse torchère de fer, dans laquelle brûlait un flambeau dont la lumière jouait, inégale, sur le vaste carreau. (Jean Ray, Harry Dickson, Le Savant invisible, 1934)
  3. (indus) mécanisme industriel qui maintient une petite flamme allumée en tout temps à la sortie de certaines cheminées évacuant des gaz combustibles.
    • La torchère permet de brûler les excédents de gaz avec un haut taux d'efficacité et évite les surpressions dans les unités de raffinage qui risquent de provoquer des explosions intempestives.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.013
Dictionnaire Français