tournevis
étymologie
 Composé de tourner et de vis.

nom

tournevis \tuʁ.nə.vis\ masculin

  1. Outil fait d’une sorte de lame de fer, d’acier, pourvue d’un manche et avec lequel on serre et l’on desserre les vis.
    • Le tournevis peut être manuel ou électrique ou pneumatique (machine à visser).
    • Le tournevis à embouts.
    • Le tournevis à douilles.
    • Il a toutefois quelques faiblesses en dessin industriel et une absence quasi parfaite de sens pratique — on peine à se le représenter un tournevis ou une chignole à la main. (Étienne Klein, En cherchant Majorana, Gallimard, 2013) }{#if:{#if:| (OCLC {} ↗)}}, page 39}}
  2. (Argot militaire) Gendarme.
    • Durant les causeries autour de la soupe, il avait appris du capitaine les choses « indispensables au métier » , que les cavaliers étaient des cavalos, […], les gendarmes des tournevis […] (Georges d'Esparbès, La folie de l'épée, Editions Albin Michel, Paris 1927, p. 50.)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français