tréma
étymologie
Du grec ancien τρῆμα.

nom

SingulierPluriel
trématrémas

tréma \tʁe.ma\ masculin

  1. Signe diacritique formé de deux points alignés horizontalement ‹ ◌̈ ›, qui se place au-dessus de diverses voyelles (e, i, o, u, y) pour indiquer que celles-ci sont séparées des précédentes ou des suivantes dans le découpage syllabique et donc la prononciation.
    • « En déchiffrant ces suites de lettres agrémentées de trémas on finissait par s’interroger sur l’anatomie des larynx locaux. » (Serge Brussolo, Boulevard des banquises, 1990, éd. 2002)
    • Si l’on envoyait un message avec des accents ou des trémas, des cédilles, des perluètes, il arrivait péniblement chez la plupart des autres avec des codes chiffrés entre les lettres normales. Le débat fît rage, de savoir s’il fallait désaccentuer le français pour que la communication des idées continue (en attendant d'hypothétiques progrès techniques) […]. (Patrick Rebollar, Les salons littéraires sont dans l'Internet, Presses universitaires de France, 2002, page 25)

traductions
adjectif

SingulierPluriel
trématrémas

tréma \tʁe.ma\ masculin et féminin identiques

  1. Par apposition.
    • Un i tréma.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français