tramway
étymologie
De l’anglais tramway.

nom

SingulierPluriel
tramwaytramways

tramway \tʁa.mwɛ\ masculin

  1. (ferro) Véhicule qui circule en milieu urbain sur une voie ferrée.
    • Les tramways feux verts sur l’échine
      Musiquent au long des portées
      De rails leur folie de machines.
      (Guillaume Apollinaire, La Chanson du Mal aimé, dans Alcools, 1913)
    • La place de la Nation, […], s’ouvrait à tous les vents. Des tramways éclairés et vides y décrivaient, en piaulant sur leurs rails, une courbe laborieuse et quelques rares taxis, ralentissant l’allure, répondaient du crissement brutal des freins. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Venise aura le sort d’Alger, […]. Un jour, par mesure sanitaire, on comblera tous les canaux. Il y passera des tramways de banlieue, c’est à dire des trains de cinq voitures. (Pierre Louÿs, La ville plus belle que le monument, dans Archipel, 1932)
    • Et on s’engueule dans le tramway déjà un bon coup pour se faire la bouche. (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
    • On ne voyait pas les tramways. […]. Pourtant les quais où ils roulaient, avec des piaulements plaintifs, n’étaient guère éloignés, car la rue, quelquefois, tremblait à leur passage. (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 41)
  2. (ferro) Chemin de fer urbain composé de ces véhicules, de stations pour permettre aux voyageurs de monter et descendre, et de toute l’infrastructure nécessaire à leur exploitation.
    • Le tramway d’Île-de-France se dote aujourd’hui d’une nouvelle ligne, longue de 7,9 km et comprenant 17 stations.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français