transcription
étymologie
Du latin transcriptio.

nom

SingulierPluriel
transcriptiontranscriptions

transcription \tʁɑ̃s.kʁip.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de transcrire ou résultat de cette action.
    • Je vous donnerai tant pour la transcription de ce manuscrit.
    • Transcription d’un contrat, d’une obligation, d’un jugement sur le registre de la conservation des hypothèques.
    1. (linguistique) Opération consistant à substituer à chaque graphème d’un système d’écriture un graphème ou un groupe de graphèmes d’un autre, afin de rendre la prononciation.
      • On peut donner un exemple simple de la différence entre transcription et translittération : soit le patronyme Горбачёв ; celui-ci devra être translittéré Gorbačëv selon la norme ISO 9, mais pourra être transcrit Gorbatchof, Gorbachof ou encore Gorbatschow, selon une équivalence phonétique approximative en tenant compte des usages de la langue cible, ici respectivement le français, l’anglais et l’allemand).
    2. (musique) Action de noter de la musique pour un instrument autre que celui pour lequel elle a été écrite, et du résultat de cette action.
  2. (biologie) Synthèse d’une molécule d’acide ribonucléique à partir d’une matrice d’acide désoxyribonucléique.
    • Ces dimères de pyrimidines déforment localement la double hélice d’ADN, de telle façon qu’elle ne peut plus servir de matrice adéquate à la 'transcription(' ni à la réplication. De fait, un simple dimère de thymine non réparé suffit à provoquer la mort de E.coli. (Donald Voet & ‎Judith G. Voet, Biochimie, traduit de l'américain par Guy Rousseau & Lionel Doumenjoud, De Boeck Supérieur, 2005, page 1174)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français