transgression
étymologie
Du latin transgressio voir progression.

nom

SingulierPluriel
transgressiontransgressions

transgression \tʁɑ̃s.ɡʁɛ.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de transgresser.
    • Les transgressions des loix naturelles sont les causes les plus étendues et les plus ordinaires des maux physiques qui affligent les hommes. (François Quesnay, Observations sur le Droit naturel des hommes réunis en société, 1765)
    • …car ils sont à la fois nombreux et atroces, ces actes de transgression contre la règle de notre ordre béni. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Depuis Michelet, on a aussi, bien souvent, incriminé l'influence exercée par le prêtre sur le comportement des épouses […]. En multipliant les interdits, il gênait l'épanouissement du plaisir des couples, quelle qu'ait pu être la valeur érotique de la transgression. (Alain Corbin, Les Filles de noce, 1978)
    • Cette Antigone voyoute pourrait courir toutefois le risque d'énoncer un univers d’indifférenciation où l'ordre légal et la transgression s’égaleraient sur un seuil éthique au-delà du bien et du mal, […]. (Rose Duroux, Les Antigones contemporaines, de 1945 à nos jours, Presses universitaires Blaise Pascal, 2010, page 310)
  2. (Géologie) ingression#fr|Ingression.
    • Ici, l’évolution s’est poursuivie sans interruption depuis au moins 400 millions d’années, sans soulèvements montagneux ni transgressions marines. (Jean-Marie Pelt, Le Tour du monde d’un écologiste, Librairie Arthème Fayard, 1990, page 222, ISBN 978-2-213-65374-7)
    • À cette époque la fonte des glaciers a provoqué une importante transgression.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français