transmuer
verbe

transmuer \tʁɑ̃s.mɥe\ transitif conjugaison

  1. (didactique) Changer, transformer ; surtout en parlant des métaux.
    • Les alchimistes cherchaient le secret de transmuer les métaux en or.
    • Je ne croyais à rien – en tout cas pas en Dieu, ni en une autre vie – mais je parlais volontiers d’Absolu, d’Éternel, et je pensais que par l’usage lyrique des mots l’homme a le pouvoir de tout transmuer. (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 181.)
    • On vient de s'apercevoir qu'il n'y a pas eu à Chaminadour toute l’année une seule messe valable, parce que le vin dont on se servait pour célébrer les mystères n'était qu'« une chimie », dit le sacristain, et non pas ce pur jus de la vigne qui a seul canoniquement le privilège de se transmuer en le sang de Jésus-Christ. (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 231.)
  2. (Figuré) Faire passer pour.
    • Une caste de privilégiés s'engraisse aux dépens du peuple avec la bénédiction d'un de ces ineptes gouverneurs que Londres a le secret d'envoyer dans le Bas-Canada? Encore pis, on voudrait transmuer les résistants en rebelles? On s'en moque! (Anne-Marie Sicotte, Histoire inédite des Patriotes, Fides, 2016, p. 217)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.037
Dictionnaire Français