trapu
étymologie
Du moyen français trappe.

adjectif

SingulierPluriel
Masculintrapu
\tʁa.py\
trapus
\tʁa.py\
Féminintrapue
\tʁa.py\
trapues
\tʁa.py\

trapu \tʁa.py\

  1. Qui est large, court et inspire un sentiment de puissance en parlant des hommes et des animaux.
    • Les animaux les plus forts et les plus résistants sont ceux qui ont le corps ramassé, trapu, comme l’on dit ; […]. (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Les femmes, qui sont de taille moyenne et plutôt trapues, portent une robe en vadmel, sorte de flanelle tissée avec la laine qu'elles-mêmes ont cardée et filée. (Anna Sée, L’Archipel des Féroé, dans la revue Le Tour du Monde, L.44, 1905)
    • Il était petit et assez trapu. (Nicolas Chatelain, Maxime Bertho, Embrouilles à vingt carats, in Nouvelles policières, éditions Balthazar, avril 2003)
antonymes
traductions
  • anglais : stocky
  • russe : коренастый, приземистый



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français