treillage
étymologie
 Composé de treille et de -age.

nom

SingulierPluriel
treillagetreillages

treillage \tʁɛ.jaʒ\ masculin

  1. Assemblage de perches, de lattes ou d’échalas posés en carrés, en losanges, etc., pour former des berceaux, des palissades ou des espaliers dans les jardins.
    • A-t-on jamais vu de voisin qui se soit plaint de son treillage cassé par de jolis pieds ? (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Mais l’ébahissement redoubla quand on l’aperçut ouvrant dans les treillages une des portes destinées à ceux qui entreraient pour offrir les victimes. (Gustave Flaubert, Salammbô'', 1862, page 345)
    • Le Bacchus, qui provient d'un semis de Clinton, est un cépage d'avenir pour la culture en treillages dans les sols profonds. On devra le planter à 4 mètres sur la ligne et le tailler à très longs bois (taille Sylvoz). (Lyon horticole, vol. 13-14, Association horticole lyonnaise, 1891, page 54)

traductions
forme fléchie

treillage \tʁɛ.jaʒ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe treillager.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe treillager.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe treillager.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe treillager.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe treillager.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français