trimballer
étymologie
De l'ancien français tribaler, remuer de tous les côtés.

verbe

trimballer \tʁɛ̃.ba.le\ transitif conjugaison

  1. Variante orthographique de trimbaler.
    • Et le doigt de l’oreille est le Benjamin de la famille, marmot pleureur, qui toujours se trimballe à la ceinture de sa mère […]. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Pour écrire vite, il faut avoir beaucoup pensé, - avoir trimballé un sujet avec soi, à la promenade, au bain, au restaurant, et presque chez sa maîtresse. (Charles Baudelaire, Conseils aux jeunes littérateurs, 1846 ; Gallimard, collection Folio, page 81.)
    • Il s’déplace avec sa camionnette, en pépère, et son commerce aux yeux des flics c’est d’trimballer des peaux d’lapin. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.026
Dictionnaire Français