tringle
étymologie
Faisait tingle en moyen français ; issu du moyen néerlandais tingel (variante de tengel) qui signifie « tringle, cale, garniture de bois entre des pièces de charpente qui ne se touchent pas comme il faut ».

nom

SingulierPluriel
tringletringles

tringle \tʁɛ̃ɡl\ féminin

  1. Verge métallique, en plastique ou en bois, menue, ronde et longue, servant à soutenir un rideau, une draperie, etc.
    • Ces tringles sont trop courtes pour mes fenêtres.
  2. Baguette équarrie, longue et étroite, qui sert principalement à former des moulures ou à remplir un vide entre deux planches.
  3. Marque faite sur une pièce de bois avec un cordeau frotté de blanc ou de rouge.
  4. (arts) Tige métallique utilisée pour commander certaines pièces de machine.
    • Quand le chariot termine sa course de rentrées, la tringle 34 est poussée, et le goujon 23 tombe en 30 pour faire effectuer son demi-tour à l'arbre à deux temps. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
synonymes
traductions
forme fléchie

tringle \tʁɛ̃ɡl\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de tringler.
    • Nicky est exacte au rendez-vous et nous allons nous déloquer en vitesse dans une chambre de louage, c’est la joie la frénésie, je tringle et tournoche devant derrière dessus dessous, Nicky bafouille et bavouille, (…). (Christian Coffinet, La danse du cobaye, 1976)
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de tringler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de tringler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de tringler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de tringler.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.032
Dictionnaire Français