triturer
étymologie
Du latin trituro.

verbe

triturer \tʁi.ty.ʁe\ transitif direct conjugaison

  1. (didactique) Broyer ; réduire en parties très menues ou en poudre.
    • […] ; ces copeaux passent ensuite dans des broyeuses-mélangeuses, […], où ils sont triturés avec une matière colorante et avec un parfum; on agglomère ensuite la matière obtenue […] (Marcel Hégelbacher, La Parfumerie et la Savonnerie., 1924, page 172)
    • Véra sort entre trois doigts une pincée de tabac, elle la triture légèrement pour bien séparer les feuilles, et puis elle l’étale sur un petit tube de métal ouvert en deux et posé devant elle sur un papier… elle tasse bien le tabac dans chacune des deux moitiés du tube, et elle les referme l’une sur l’autre avec un petit claquement… (Nathalie Sarraute, Enfance, Gallimard, 1983, collection Folio, page 151)
  2. (Figuré) (Péjoratif) Déformer.
    • Le 15 avril, comme on meurt toujours malgré les déclarations encourageantes du corps médical et de la presse, on triture les chiffres pour trouver des raisons d'espérer. (Ange-Pierre Leca, Et le choléra s'abattit sur Paris - 1832, Albin Michel, 1982, page 101)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français