tutelle
étymologie
Du latin tutela dérivé de tueor (« regarder fixement, avoir à l’œil » d’où « surveiller, protéger »).

nom

SingulierPluriel
tutelletutelles

tutelle \ty.tɛl\ féminin

  1. (droit) Autorité donnée conformément à la loi, pour avoir soin de la personne et des biens d’un mineur ou d’un interdit.
    • Lorsqu'il ouvre ou renouvelle une mesure de tutelle, le juge statue sur le maintien ou la suppression du droit de vote de la personne protégée. (Article L5 du Code électoral français)
    • Privilège de tutelle, privilège qui dispense d’être tuteur.
    • Enfants en tutelle ou hors de tutelle,'' enfants sous l’autorité, ou hors autorité d’un tuteur.
    • (Figuré) Être en tutelle ou Être tenu en tutelle, être gêné et contraint par quelque personne qui a pris une grande autorité sur soi, en sorte de ne pouvoir faire librement ce que l'on veut.
  2. (En particulier) (droit) (France) Lien de dépendance entre un ministère et des secrétariats d’État, les moyens du second provenant du premier, qui a autorité sur le second.
    • Votre secrétariat d’Etat était attaché au premier ministre, il revient sous la tutelle de Bercy, qu’est-ce que cela signifie ? (Damien Leloup et Martin Untersinger, Mounir Mahjoubi : « L’Etat ne va pas demander une pièce d’identité pour aller sur des sites pornos », Le Monde, 17 octobre 2018)
  3. (Figuré) Protection.
    • Les citoyens sont sous la tutelle des lois.
    • Je me mets sous votre tutelle.
  4. (Figuré) Administration d'un territoire ou d'un peuple ; protectorat ; colonisation.
    • L'Islande a son parti de Home Rulers qui veulent affranchir leur pays de la tutelle du Danemark et rétablir l'ancienne république islandaise. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.3)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français