urne
étymologie
Du latin urna.

nom

SingulierPluriel
urneurnes

urne \yʁn\ féminin

  1. Vase de forme et de capacité variables qui, chez les anciens, servait à divers usages.
    • Dans cette urne sont les cendres du grand Pompée.
  2. Vases de porcelaine, de faïence ou d’autre matière, qui ont la forme des urnes antiques.
  3. Contenant destiné à recevoir des bulletins de vote. voir urne électorale.
    • Quand, par un beau dimanche électoral, nous mettons notre bulletin dans l’urne, nous embarquons sans y penser toute l’histoire de la philosophie politique. (Pierre-Henri Tavoillot, Qui doit gouverner ? Une brève histoire de l’autorité, 2011, Grasset)
  4. (botanique) Capsule qui forme la fructification des mousses et qui ressemble ordinairement à une petite urne.
    • Urne ovale à cylindrique, non plissée, très rugueuse, dépourvue d’apophyse. (Léon Provancher, ‎Victor Amédée Huard, Le Naturaliste canadien, tome 106, page 522, 1979, Presses de l’Université Laval)

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français