véhément
étymologie
Du latin vehemens.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinvéhémentvéhéments
Fémininvéhémentevéhémentes

véhément

  1. Qui est impétueux, passionné.
    • Mais messieurs, est-ce bien la licence des écrits véhéments que vous voulez proscrire ou les vérités hardies qui vous désespèrent. (Jean-Paul Marat, L'Ami du peuple, n°102, 19 janvier 1790)
    • Joséphine […] pissa dans ses jupes de détresse en remarquant l’altération des traits du Pape à cette apostrophe véhémente. (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • La discussion devint véhémente […]. Une rixe s'ensuivit. Et lorsque d'autres paysans accoururent pour les séparer, ils trouvèrent le jeune homme mort, le crâne fendu d'un coup de pioche. (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
  2. Violent, intense.
    • L’une de ces filles avait les cheveux d’un roux très véhément, couleur qui est très fréquente en Espagne, où il y a beaucoup de blondes et surtout beaucoup de rousses, contre l’idée généralement reçue. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français