va-et-vient
étymologie
 Composé de va (« {cf »), aller}} (« {cf »), vient et venir}}.

nom

va-et-vient masculin invariable

  1. Mouvement qui va alternativement d’un point à un autre.
    • Il faut que non seulement que la soie vienne se mettre en écheveau sur le dévidoir nommé asple, mais qu’elle s’y distribue régulièrement au moyen d’un va-et-vient, […]. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Le balancier d’une pendule fait un mouvement de va-et-vient.
  2. (familier) Action d’aller et de venir en divers endroits.
    • Mrs. Paulina Barnett, toujours vaillante, par ses conseils, sa conversation, son va-et-vient, réagissait à la fois pour son propre compte et encourageait tout son monde. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • La partie habitable de l’aéronef était éclairée et retentissait du va-et-vient de l’équipage obéissant au branle-bas. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 240 de l’éd. de 1921)
    • C’était partout maintenant, dans la cathédrale de Chartres, des bruits de sabots, des va-et-vient de jupes, des sonneries de messes. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  3. (Par extension) Passage ou circulation de personnes.
    • L’ancienne villa romaine ressemblait à une ruche ; dans la cour du couvent, un va-et-vient incessant de cavaliers apportait des nouvelles, transmettant les ordres du roi qui sortait peu de ses quartiers. (Bernard Domeyne, Arsinoé d’Afrique, tome II : Aurora barbarorum, Éditions Publibook, 2013, pages 28–29)
  4. (Électricité) Montage à deux commutateurs permettant d’allumer et d’éteindre des lampes soit avec l’un, soit avec l’autre.
  5. Petit bac qui sert à traverser une petite rivière, un ruisseau.
  6. (marine) Cordage établi d’un navire à la terre et qui facilite le passage, les communications entre ces deux points.
    • Un va-et-vient fut envoyé aux deux hommes ; ils reçurent par son intermédiaire, marteaux, masses et ciseaux, ainsi que des sacs de toile qu’ils renvoyaient dès qu’il étaient remplis d’échantillons […]. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  7. (Mécanique) Organe d’une machine qui va et vient d’un point à un autre.
  8. (textile) (Filature) (vieilli) Machine qui servait pour le tirage et le dévidage des soies.

traductions
traductions
traductions
  • allemand : Wechselschaltung, Flurschaltung, Hotelschaltung
  • anglais : two-way switch
  • portugais : comutador de escada, interruptor paralelo, interruptor three-way



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.040
Dictionnaire Français