vaciller
étymologie
Du latin vacillare.

verbe

vaciller \va.si.je\ ou \va.si.le\ intransitif conjugaison

  1. Chanceler ; trembler ; n’être pas bien ferme.
    • Les tiares de Rome et d’Avignon s’entrechoquent et l’Eglise, qui subsiste seule debout sur ces décombres, vacille à son tour, car le grand Schisme de l’Occident l’ébranle. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Killigrew devint livide, et ses yeux vacillèrent derrière ses lunettes. (Julien Green, Moïra, 1950, réédition Le Livre de Poche, page 174)
    • Le cataphote rouge vacille et brille à l'arrière de la bicyclette et bouge suivant les zigzags et les mouvements que fait le cycliste invisible sur la selle. (Monique Wittig, L'Opoponax, Éditions de Minuit, 1964)
  2. (Figuré) Être incertain ou irrésolu ; varier.
    • Vaciller dans ses réponses.

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.018
Dictionnaire Français