vague
étymologie
(Adjectif 1, nom 1) Du latin vagus.
(Adjectif 2, nom 2) Du latin vacuus ; l’ancien français hésitait entre vaque#fro|vaque et vague, c’est cette forme qui l’a emporté.
(Nom 3) Du Vieux norrois vág, accusatif de vágr. Aussi le moyen néerlandais wage, l’allemand Woge, le suédois våg (« vague, onde »), dérivé de la base indo-européenne webh- (« mouvoir en va-et-vient »).

adjectif

SingulierPluriel
vaguevagues

vague \vaɡ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est indéfini ; qui n’a pas de bornes fixes et déterminées.
    • Les limites sont extrêmement vagues et le mélange de médioeuropéennes avec les atlantiques, qui existe dès les côtes de l’Océan, s’enrichit progressivement en médioeuropéennes. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 89)
    • Vers le soir, nous commençons à distinguer des formes vagues qui se dessinent derrière le voile de brume, […]. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 39)
    • Douleurs vagues.
  2. Qui est incertain ; qui manque de précision, de fixité ou de solidité.
    • Je m'adressai à l'un d'eux, qui fut étonné, chercha dans sa tête et me dit : "Nous n'avons pas le livre... ; pourtant, j'en ai une vague idée." (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
    • On ne peut se livrer qu’à de vagues conjectures sur ce qu’il advint de Carcassonne pendant quatre siècles. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Il sifflota entre ses dents et se plongea dans une vague rêverie. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 207 de l’éd. de 1921)
    • Ce nom d’Indiens Peaux-Rouges, que nous allons employer au cours de cet ouvrage est un des plus vagues qui soient. Si vague même que, si on veut l’analyser avec précision, il perd tout sens et ne s’applique à personne ! (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p. 9)
    • Les hommes aiment beaucoup trouver, dans la nature, des périodicités du genre de celles dont nous parlons. Elles leur procure une vague impression d’assurance contre l’inconnu; […]. (Pierre Rousseau, La Terre, ma Patrie, collection "Savoir', librairie Arthème Fayard, 1947, page 444)
  3. Incertain ; indéfini.
    • Un léger souffle l'avertissait de ces présences. Geisha le comparait à ces vagues vents coulis traversant certaines pièces bien closes sans qu'on puisse découvrir d'où ils viennent. (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 53)
  4. (Métrologie) (astronomie) Qualifie une année de 365 jours, 360 jours complétés par cinq jours dits épagomènes.
    • Les anciens Égyptiens utilisaient l’année vague.
synonymes antonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
vaguevagues

vague \vaɡ\ masculin

  1. Ce qui est incertain ou peu clair.
    • La musique exprime les sentiments, mais elle serait bien empêchée de les définir, et, sans le commentaire des paroles, absent de la musique instrumentale, l’auditeur reste toujours dans un certain vague quant à la nature et à l’objet du sentiment dont s’est inspiré le musicien. (Pierre Lasserre, Philosophie de Goût musical, Les Cahiers verts n° 11, Grasset, 1922, p. 50)
  2. (Par extension) Indétermination ; imprécision.
    • Rester dans le vague ou se perdre dans le vague : faire de longs raisonnements sans solidité, sans conclusion.
    • Malheur au vague ! Mieux vaut le faux. « La vérité, comme a très bien dit Bacon, sort plutôt de l’erreur que de la confusion. » (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 127.)
synonymes
traductions
traductions
adjectif

SingulierPluriel
vaguevagues

vague \vaɡ\ masculin et féminin identiques

  1. Vide de cultures et de constructions, inculte, inoccupé, en friche.
    • Terres vaines et vagues : Terres incultes, qui ne rapportent rien.
    • Au XVIIIe siècle, nous le verrons, il n’y avait pour ainsi dire point de prairies artificielles, de sorte que les contenances portées aux prés ne concernent que les prairies permanentes, et, dans une certaine proportion, des terres vagues servant au pâturage. (Charles Guyot, Rapport sur l’État de l’agriculture en Lorraine, 1789–1889, Hinzelin, Nancy, 1889, page 14)
    • Les ravins crayeux, les prairies argileuses s’étaient rétrécis en terrains vagues. (Romains, Hommes de bonne volonté, 1932, page 199)

traductions
nom

SingulierPluriel
vaguevagues

vague \vaɡ\ masculin

  1. Grand espace vide ou que l’on se figure comme tel.
    • Dans le vague des airs.
    • C’était un homme de cœur, un écrivain assez habile ; mais le fond était nul. Le vague de son esprit ne m’allait pas. (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 186.)

nom

SingulierPluriel
vaguevagues

vague \vaɡ\ féminin

  1. Masse d’eau de la mer, d’un lac, d’une rivière, qui est agitée ou soulevée par les vents ou par toute autre impulsion.
    • Le seul bateau en vue était un vieux brigantin battant pavillon anglais, qui bondissait à la crête des grandes vagues et plongeait dans leur creux. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 179 de l’éd. de 1921)
    • Les vagues brisent à bord et submergent constamment le pont qui, mal calfaté à New-York, laisse pénétrer l’eau dans la cabine. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Mais il a aussi la propriété de diminuer le mouvement des vagues à la surface, ce qui explique l’apaisement des flots dans cette zone qui est une aire de repos pour les bateaux en difficulté. (Le Petit Futé, France, 2007, page 139)
  2. (Par extension) Baignade.
    • Les actifs privés de congés y pratiquent le « workation », télescopage de work, « travail », et de vacation, « vacances » : ses hôtes s’attaquent aux vagues après avoir bouclé leurs dossiers dans l’espace de coworking, à grand renfort de café filtre et de cookies. (Entre le travail et les congés, les adeptes du « workation » ne veulent plus choisir)
  3. (argot) Poche.
    • Je me fouille et trouve un billet de dix balles dans l’une de mes vagues. (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, chap. 8)
  4. Sorte de râteau à la forme particulière qu'utilisent les brasseurs de bière pour agiter le moût. Râteau à vaguer.
    • Mais la vague est aussi un instrument, sorte de râteau utilisé par les brasseurs dans la fabrication de la bière artisanale, pour « vaguer le moût » (brasser dans la cuve). (https://blog.blueartphoto.fr/divers/oh-la-vague/)
  5. (Figuré) (Par analogie) Afflux.
    • Ils arrivent par vagues successives à partir de mai pour démarier, puis biner deux fois les betteraves, certains repartent dans leur pays et reviendront au moment de l’arrachage […] (Françoise Bourquelot, La Main-d’œuvre saisonnière, à cent ans d’intervalle, dans deux secteurs de pointe de l’agriculture française, in Ronald H. Hubscher & ‎Jean Claude Farcy, directeurs, La Moisson des autres : les salariés agricoles aux XIXe et XXe siècles, Créaphis éditions, 1996, page 146)
    • On craignait qu’à l’occasion du programme d’aide les capitaux américains ne se ruassent sur l’Europe. Il n’y a pas eu de vague américaine sur l’Europe de l’OECE. (Gérard Bossuat, L’Europe occidentale à l’heure américaine: 1945-1952, Éditions Complexe, 1992, page 184)
    • Belmont Park est noir de monde. Et il arrive sans arrêt de nouveaux spectateurs, en bus, en voiture, en train. C'est une vague humaine, qui bat fiévreusement les entrées de l’hippodrome, […]. (Walter Farley, L’étalon noir, vol4 : Le fils de l’Étalon Noir, traduit de l’américain par Jacques Brécard & révisé par Philippe Rouet, Hachette Jeunesse, 2015, chapitre 18)
    • Le mal de tête causé par l’anesthésie ne fit que s'aggraver en raison du bruit infernal qui parvenait jusqu'à elle par vagues successives, risquant à chaque fois de lui briser les tympans. (Søren Hammer & ‎Lotte Hammer, Le Prix à payer, Éditions Actes Sud, traduit du danois par Michèle Lamothe-Nielsen, 2012, chapitre 47)
    • Le courage des deux nouvelles victimes des fusillades de masse qui endeuillent régulièrement les Etats-Unis a suscité une vague d’émotion. (Fusillades : aux Etats-Unis, l’héroïsme de deux victimes éclipse le débat sur les armes à feu)
  6. (Figuré) (Par analogie) (Péjoratif) Faire du bruit.
    • Il évoque « une espèce de discrétion morbihannaise ». Puis il lâche trois mots : « Pas de vagues », en traçant devant lui, avec ses deux mains à l’horizontale, la surface d’une mer d’huile imaginaire. (Un virtuose, un bagad et des soupçons de viol : silence de plomb en pays breton)
synonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
vaguevagues

vague \vaɡ\ féminin

  1. Danse traditionnelle des conscrits qui avancent en ligne de cinq à six personnes se tenant les bras.
forme fléchie

vague \vaɡ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de vaguer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de vaguer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de vaguer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de vaguer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de vaguer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français