vasistas
étymologie
(XVIIIe siècle) De l’allemand was ist das (« qu’est-ce que c'est ? »), question exprimée via une sorte de guichet, par des Allemands à leurs visiteurs français avant de leur ouvrir la porte.
La première forme connue de cet emprunt est « wass-ist-dass » (1776), d’après Le Robert, Dictionnaire historique de la langue française, 1992. La première apparition du mot « vasistas » dans un dictionnaire remonte à la 5e édition en 1798 du Dictionnaire de l'Académie française.

nom

vasistas \va.zis.tas\ masculin

  1. (menu) Ouverture aménagée dans une fenêtre ou dans une porte, à hauteur d’yeux.
    • Jim manœuvra le cordon d’un vasistas, mais l’ouverture donnait sur la loge de Gaby Million où la vedette avait laissé ses chiens. Les bêtes se mirent à aboyer. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  2. (architecture) (menu) Petit châssis à un vantail vitré, pratiqué dans la partie haute d’un mur, pour donner de l’air ou de la lumière.
  3. (architecture) (menu) (courant) Fenêtre de toit en pente (tabatière).
    • Sengle n'avait jamais pu rouvrir les yeux avant le froid des premières heures matinales, chu du vasistas de sa haute fenêtre. (Alfred Jarry, Les Jours et les Nuits)
  4. (argot) pluriel Yeux.
    • On virgule une fusée éclairante pour informer les Kuwiens de notre présence, bien les alerter, écarquiller à fond les châsses, qu'ils se bloquent les vasistas, les brave noir-pioches, n'en ratent pas une miette. (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, III, 1)
synonymes
Ouverture dans une fenêtre ou porte à hauteur d’yeux
Châssis de toit
Yeux

traductions
  • allemand : Oberlichtfenster, Guckfenster

traductions
  • allemand : Kämpferfenster
  • anglais : transom window
  • russe : форточка féminin



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français