verbiage
étymologie
Du verbe ancien français verboier, verbier (« gazouiller, chanter en modulant ») et -age. La proximité phonétique avec verbe a influencé l’évolution sémantique'' vers le sens de « parlotte excessive. »

nom

SingulierPluriel
verbiageverbiages

verbiage \vɛʁ.bjaʒ\ masculin

  1. Abondance de paroles qui ne disent presque rien, qui contiennent peu de sens.
    • Il n’y a que du verbiage dans ce livre, dans ce discours.
    • C’est un verbiage continuel.
    • Maître Mouche approuvait de la tête en cassant des noisettes. Puis, après tout ce verbiage, il demanda avec un agréable sourire ce que j’avais répondu. (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 198.)
    • Il n'est pas nécessaire d'écrire comme Victor Hugo, Marcel Proust ou Honoré de Balzac. Nos pouces risqueraient la tendinite, et en matière de textos, il est même de bon ton d'éviter le verbiage. (Vincent Thibault, Un texto à la fois, Québec, 2016, p. 20)
    • Une réunion, organisée vendredi dernier, et à laquelle plus de deux cents personnes ont participé, à même failli tourner à la foire d’empoigne : « Ce n’est que du verbiage », « on nous mène en bateau », « ce sont des lanceurs de poudre aux yeux », s’insurgent des participants.(Cécile Beaulieu, Paris : la future « promenade urbaine » de Barbès à Stalingrad fait débat ↗, Le Parisien le 28 mars 2017)
synonymes
traductions
forme fléchie

verbiage \vɛʁ.bjaʒ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de verbiager.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de verbiager.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de verbiager.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de verbiager.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de verbiager.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français