verset
étymologie
(XIIe siècle)  Composé de vers et de -et.

nom

SingulierPluriel
versetversets

verset \vɛʁ.sɛ\ masculin

  1. (religion) Petite division d’un écrit religieux, formant le plus souvent un sens complet.
    • Un enfant commençait le verset d’un psaume dans un ton aigu. (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Il est vrai, le muezzin ne lance plus quelque sonore verset du Koran à l’heure de la prière. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    1. (liturgie) Paroles tirées ordinairement de l’Écriture, qu’on dit, qu’on chante dans l’office de l’Église.
      • Chanter un verset et un répons.
      • La série des versets et des répons a recommencé, suivie du Kyrie Eleison, du Pater, encore accompagné de prières courtes. (Joris-Karl Huysmans, L’Oblat, t. 1, 1903)
  2. (Littérature) Division analogue dans un autre ouvrage.
  3. (Par extension) Signe d’imprimerie qui sert à marquer les versets et qui a la forme d’un V barré : ℣.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français