vespéral
étymologie
Du latin vesperalis, de vesper#la|vesper.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinvespéralvespéraux
Fémininvespéralevespérales

vespéral \vɛs.pe.ʁal\

  1. (soutenu) Qui a rapport au soir.
    • L’ombre vespérale.
    • — Madame, je ne vous oublie en aucune de mes oraisons, tant matinales que vespérales. (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 314)
    • C’était encore l’heure vespérale que, dans un de ses livres, il avait appelée l’heure du Titien, parce que toutes les choses y resplendissent finalement d’un or très riche, comme les figures nues de cet ouvrier prestigieux, et illuminent le ciel plutôt qu’elles n’en reçoivent la lumière. (Gabriele D'Annunzio, Le Feu, 1900)
    • Harry Dickson, mis en verve par un large gobelet de vin pétillant, obtint un succès étourdissant, en comparant le menu vespéral et sylvestre avec celui du château. (Jean Ray, Harry Dickson, Le Châtiment des Foyle, 1934)
    • En observant ces cultures, qui nécessitent des arrosages matinaux et vespéraux, [...]. (François de Muizon, Dans le secret des ermites d’aujourd’hui, éditions Nouvelle Cité, Montrouge, 2001, p. 46)
synonymes antonymes
traductions
nom


vespéral \vɛs.pe.ʁal\ masculin

  1. (liturgie) (rare) Livre contenant les offices du soir.
    • Mlle Louise laisse généralement son vespéral à son banc, dans la petite case disposée à cet effet. (Georges Bernanos, Journal d’un curé de campagne, 1936, p. 98)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.188
Dictionnaire Français