vif
étymologie
Du moyen français vif, de l’ancien français vif, vius, du latin vivus, vivum, de l’indo-européen commun gʷi̯ōu-.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinvifvifs
Fémininvivevives

vif

  1. Qui est en vie.
    • On recherche ce voleur, mort ou vif.
    • Cette carpe était encore toute vive quand on l’a mise dans la poêle.
  2. Qualifie le tissu organique qui a gardé les propriétés vitales.
    • Chairs vives.
  3. Qui a beaucoup de vigueur et d’activité, rapide
    • Il portait un costume gris foncé, devait avoir dans les 60 ans, mais restait vif et musclé. Les rides qu'il avait au coin des yeux rayaient de vieillesse son visage dur et impénétrable. (Jose Rodrigues dos Santos, La formule de Dieu, traduit du portugais par Carlos Batista, Paris : HC éditions, 2012, chap. 4)
  4. Se dit d’une personne qui s’impatiente, qui s’emporte facilement.
    • Son caractère vif fait qu’il s’emporte à la moindre critique.
  5. Qui conçoit, qui produit promptement et facilement.
    • Loin du danger, il ne rêve qu’exploits héroïques, entreprises surhumaines et gigantesques ; mais, quand vient le péril, son imagination trop vive lui représente la douleur des blessures, le visage camard de la mort, et le cœur lui manque ; […]. (Théophile Gautier, Le capitaine Fracasse, vol.1, p.270, Charpentier, 1871)
    • Il a l’esprit vif et comprend tout rapidement.
  6. Qualifie certaines choses, soit physiques, soit morales, pour marquer la force, la violence de l’impression qu’elles font sur nous.
    • Froid vif, chaleur vive, vive douleur.
  7. (En particulier) Qualifie un regard brillant et plein de feu.
    • Avoir les yeux vifs, l’œil vif, le regard vif.
  8. Se dit d’une couleur éclatante, brillante, pure, sans autre nuance.
    • Mais dans le même temps qu'elle admirait les robes, Francie éprouvait un étrange malaise. Ses yeux voyaient bien les couleurs, le cerise, l'orange, le bleu vif, le rouge et le jaune, mais elle avait l’impression qu'une chose sournoise se cachait derrière les costumes : […]. (Betty Smith, Le lys de Brooklyn, traduit par Maurice Beerblock, 1947, Éditions Belfond, 2014, chap. 4)
  9. (mili) Qualifie un tir rapide, nourri et continu.
    • Une vive canonnade, une vive fusillade. — Les ennemis firent un feu très vif.
  10. (Figuré) Qualifie ce qui est exprimé avec force, avec chaleur, de ce qui est énergique, animé.
    • En bon Champenois, il célébra le vin de Champagne dans une ode en vers iambiques, dont le style vif et pétillant, présente la belle image de cette charmante liqueur. (Jean-Baptiste-Joseph Boulliot, Biographie ardennaise ou Histoire des ardennais, Paris : Ledoyen, 1830, page 259)
    • De vifs reproches. — Après une vive discussion, ils eurent une querelle, une altercation très vive.
  11. (Figuré) Qualifie les expressions où se fait sentir le feu de l’imagination, les traits piquants.
    • Il y a dans cet ouvrage des expressions vives, des traits fort vifs.
  12. (Figuré) Qualifie des propos qui approchent de l’insulte.
    • Ils s’adressèrent mutuellement quelques propos assez vifs, des paroles un peu vives.
synonymes
(Sens 3) Qui a beaucoup de vigueur et d’activité, rapide

traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
vifvifs

vif \vif\ masculin

  1. Vivant.
  2. Chair vive.
    • Il a coupé toutes les chairs jusqu’au vif.
  3. (Figuré) Point le plus intéressant, le plus important, le plus délicat, celui d’où dépend la solution, l'accord, le compromis.
    • Le vif du débat. — Il est entré dans le vif de la question.''
  4. (Figuré) Partie sensible de l’âme humaine.
    • Toucher au vif.
  5. Le dedans, le cœur d’un arbre.
  6. (architecture) Partie dure d’un moellon.
    • Bloc de pierre ébousiné jusqu’au vif.
  7. (Pêche) Poisson utilisé vivant pour appâter les poissons carnassiers.
    • Il est interdit d’utiliser comme vif les espèces soumises à taille légale de capture.
    • […], tout notre attirail de pêche était prêt. Nous avions acheté des vifs pour pêcher le brochet à Montereau. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • De son côté, Hélène empoigna un seau rouillé qui, utilisé habituellement pour contenir du vif, se trouvait à portée de main, et elle se mit à écoper avec ardeur. (Caroline Quine, Alice au camp des biches, 1930, texte français d’Hélène Commin, Hachette Jeunesse, coll. “Bibliothèque verte”, Paris, 1957, ch. premier, p. 13.)
  8. (juri) Personne physique vivante.
    • La propriété des biens s'acquiert et se transmet par succession, par donation entre vifs ou testamentaire, et par l'effet des obligations. (Article 711, Code civil, France, créé par Loi 1803-04-19 promulguée le 29 avril 1803)
    • Le conjoint ne pourra exercer son droit que sur les biens dont le prédécédé n'aura disposé ni par acte entre vifs, ni par acte testamentaire, et sans préjudicier aux droits de réserve ni aux droits de retour. (Article 758-5, Code civil, France, Version en vigueur au 1 juillet 2002)
antonymes
traductions
  • allemand : Lebender
  • anglais : living being

traductions
  • allemand : Kern (Zum ~ des Themas kommen)
  • anglais : key

Vif
nom propre

Vif \vif\

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département de l’Isère.

VIF
nom

VIF masculin

  1. Virus de l’immunodéficience féline.
  2. Volontariat international de la francophonie.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.743
Dictionnaire Français