virulence
étymologie
Du latin virulentia.

nom

SingulierPluriel
virulencevirulences

virulence \vi.ʁy.lɑ̃s\ féminin

  1. Qualité de ce qui est virulent.
    • La virulence de cette humeur.
    • La virulence de ses discours.
    • Nous voici immergés dans un système qui, par la richesse de son information, par la virulence de sa contamination, par la multiplication de se canaux de propagation, permet l’apparition d’innombrables configurations nouvelles. (Ollivier Dyens, La Condition inhumaine. Essai sur l’effroi technologique, Flammarion, 2008, page 23)
  2. (Médecine) Aptitude des microbes à se développer dans l’organisme et à y sécréter des poisons.
    • Le bacille pesteux aurait-il par hasard perdu sa virulence ? Il ne le semble pas, d’après certaines épidémies survenues dans l’Inde et d’après la cruelle épidémie, qui frappa la Mandchourie en 1910 et fit, en moins de trois mois, 65.000 victimes. (Jules Guiart, « La peste reviendra-t-elle ? », dans la Revue d’Hygiène, vol. 59, no. 4, avril 1937, p. 241)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.330
Dictionnaire Français